LE SAVOIR-FAIRE ET LE SAVOIR-FAIRE-FAIRE

Mis à jour : août 31

LE SAVOIR- FAIRE ET LE SAVOIR-FAIRE-FAIRE (mode dictée) EN SECOURS TACTIQUE. AGIR OU RÉAGIR EN SITUATION CHAOTIQUE



Vous allez découvrir des acronymes comme FCA/FRAC/ALIDA/LIDA/HARCHE/RYAN/HCR/ Ceux-ci vous simplifieront votre travail en intervention.




ATTENTION : LA TACTIQUE AVANT LE SECOURS : Travailler à développer le concept du Savoir-faire-faire vous apportera une réelle plus-value dans l'exercice de vos missions.

Avertissement : Les notions que vous allez découvrir dans cet article s'appliquent en secours d'urgence en situation dégradée (tuerie de masse, accident de transport, catastrophe ou autres situations dégradées. Il faut suivre une formation GSU-SD pour maîtriser ces gestes salvateurs.


Voici le scénario : vous êtes agent de sécurité sur votre site. Une personne armée tire sur les gens. Son choix de victimes est totalement aléatoire. Vous aidez des gens à fuir. Vous vous retranchez avec plusieurs personnes. Arrivés dans un abri favorisé, vous constatez qu'il y a plusieurs blessés par balle, entorse, fracture, autres détresses. Vous êtes blessé également, une entorse à la cheville.

Que faire ? Comment vous porter secours à vous-même, et secourir les autres blessés ? Comment parvenir à sauver le maximum de vie grâce au triage, aux gestes adaptés, appropriés ?


Savoir-faire-faire, c'est agir en leader. C'est dicter les gestes à faire à une personne n'ayant aucune connaissance en secourisme de A à Z et obtenir le résultat visé et sauver le maximum de vies possibles.


RAPPEL : LA TACTIQUE AVANT LE SECOURS


Dans le scénario ci-dessus, vous êtes seul dans un abri favorisé avec des blessés. Vos connaissances permettront de sauver des vies si vous parvenez à trier les blessés en fonction des détresses vitales présentes. Par exemple : est-ce qu'il faut mettre le défibrillateur en place et masser une victime qui ne répond ni ne respire pas alors qu'il y a des pertes de sang importantes sur d'autres victimes ? Quels seront les blessés prioritaires ?



Pour réussir cela, utilisez les acronymes dont il est question dans cet article.

Suivre en outre la formation intitulée GSU-SD : Geste de Secours d'Urgence en Situation Dégradée. )

ALIDA : Agir-Localisation-Identification-Décision-Action
LIDA : Localisation-Identification-Décision-Action
FCA-PS : Fuir-se Cacher-Alerter-Protéger-Secourir
FRAC-PS : Fuir-se Retrancher-Alerter-Combattre (en dernier recours)-Protéger-Secourir
HCR : Hémorragie-Conscience-Respiration
HARCHE : Hémorragie-voies Aériennes-Respiration-Choc-Hypothermie-Evacuation
RYAN : Réévaluer-Yeux-Analgésie-Nettoyer

Voyons la signification de chaque acronyme et l'adapter au scénario


ALIDA : Agir-Localisation-Identification-Décision-Action.

Il faut agir, je localise l'endroit où je me trouve, j'identifie les possibilités qui s'offrent à moi, je prends la décision de partir dans une direction et je pars, emmenant avec moi le maximum de personnes.


LIDA : Localisation-Identification-Décision-Action

Je connais mon site, je sais dans quelle direction je serai en sécurité, je prends rapidement la décision et j'emmène le maximum de personnes avec moi.


FCA : Fuir-se Cacher-Alerter

Je fuis dans la direction d'un abri favorisé, je me cache dans cet abri avec les personnes qui sont avec moi et j'alerte les forces de Police (17). Attention : toujours alerter les forces de Police en premier. Le SAMU (15) ne peut venir aux chevets des blessés tant que les forces d'intervention n'auront pas sécurisées la zone de l'attaque. D'ailleurs le SAMU vous le rappellera.


FRAC-PS : Fuir-se Retrancher-Alerter-Combattre (en dernier recours) Protéger-Secourir

Je fuis, je me retranche, je fais mon maximum pour retarder l'adversaire, l'empêcher d'accéder à mon abri, j'alerte les forces de Police, je me prépare à combattre, j'organise le secours aux blessés. Je prends les commandes en tant que leader, j'indique aux personnes avec moi ce qu'elles doivent faire. Je suis blessé moi-même, je me porte secours, je demande aux gens si quelqu'un a des connaissances en secourisme. Si oui, je lui dis ce qu'il doit faire. Si personne n'a des connaissances en secourisme, je leur dicte ce qu'ils doivent faire.


HCR : Hémorragie-Conscience-Respiration

L'ordre par lequel repérer la détresse vitale suit cet acronyme. Rechercher en premier le saignement puis la conscience et la respiration.

J'organise le triage des victimes.

La priorité ici c'est d'arrêter le saignement. Je dicte la méthode pour traquer le saignement et l'arrêter le plus vite possible. Je dicte comment contrôler la conscience en les guidant étape par étape puis la respiration et puis comment mettre la victime en position d'attente selon la détresse


HARCHE : Hémorragie-voies Aériennes-Respiration-Choc-Hypothermie-Evacuation

Hémorragie : Je dois traquer méticuleusement toutes les pertes de sang pour les contrôler en faisant le geste approprié, pour les rechercher et le geste adéquat pour les contrôler. Je libère les voies Aériennes, je m'assure que l'air passe dans les tuyaux. Même si l'air passe je dois vérifier comment la victime Respire, le Choc, vérifier le pouls radial. Si non, pourquoi le pouls n'est pas perceptible ? (Une compression du cœur ou existe-il un choc spinal ? Et puis l’Hypothermie : éviter par tout moyen le refroidissement des blessés, couvrir les blessés le nécessitant ou les séparer du sol en intercalant une couverture par exemple et en dernier l'Évacuation; vous avez fait tout ce qu'il était possible en votre pouvoir. Plus rien ne peut être fait de mieux. Après intervention des forces de l'ordre, la ou les victimes seront évacuées.


RYAN : Réévaluer-Yeux-Analgésie-Nettoyer

Réévaluer la persistance des gestes de secours sur les blessés, les conséquences des blessures depuis la prise en charge. Continuer à observer les yeux des blessés, préserver le pronostic fonctionnel après lui avoir sauver la vie. Analgésie pour la douleur refroidir les petites brûlures par exemple pose d'attelle, d'écharpe pour immobiliser un membre, l'agitation, la reprise des hémorragies. Nettoyer pour préserver des infections, à l'eau potable, pose de compresse etc...

Cette partie prépare le blessé avant son évacuation.




Sérieux avertissement : Cet article est une information et non une formation. Soyez curieux maintenant, formez-vous aux gestes de secours d'urgence.


Pour info : Nous dispensons la formation GSU-SD chez Exit-Conseil.


GSU-SD : Geste de Secours d'Urgence en Situation Dégradée

- Connaître et maîtriser les principes de sûreté en situation dégradée (FCA-PS/FRAC-PS)

- Secours d'urgence : procédures et techniques GSU-SD

- Les fondamentaux de la sûreté

- Maîtriser le message d'alerte : les différents types de bilans (circonstanciel, vital, complémentaire)

- Les hémorragies et les plaies graves : Maîtriser la technique de traque des hémorragies ; déshabillage et palpation minutieuse.

- La perte de connaissance : maîtriser la technique de la libération des voies aériennes. La PLS seul, à deux sauveteurs, le retournement de la victime seul, à deux sauveteurs.

- Le Blast : effet de souffle sur l'organisme

- Mode faire soi-même ; T.HCR/HARCHE-RYAN

- Mode faire-faire (dictée) ; T.HCR/HARCHE-RYAN


Un clin d’oeil à mon cher ami Mr Fabrice HALOPEAU, formateur de formateurs, créateur du GSU-SD.





RETEX-KAIZEN : Analyser pour rendre meilleur


https://www.retex.online/


E-mail : retex.kaizen.formations@gmail.com


 

Tél : 06 51 79 67 26

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter

©2020 par RETEX-KAIZEN.