GESTION DU PC SÉCURITÉ

GÉRER UN MALAISE DEPUIS LE PC SÉCURITÉ


Scénario : Vous êtes seul agent de sécurité sur site, au PC Sécurité. Il est 6H30 du matin lorsque vous recevez l'appel d'une femme de ménage en panique, vous signalant le malaise d'une de ses collègues. Étaient présents sur site à cette heure là, des personnels du services de nettoyage, des ouvriers et trois techniciens.


Que faire dans ce cas ? Quitter le PC Sécurité pour se rendre au chevet de la victime ou ne pas le quitter ?

Dans ce cas, vous allez mobiliser deux ressources : Le SAVOIR FAIRE et LE SAVOIR FAIRE FAIRE.

Le savoir faire : c'est votre faculté à mettre en œuvre votre expérience et vos connaissances acquises lors des études et des formations.

Le savoir faire faire : c'est votre capacité à diriger quelqu'un qui n'y connaît rien à réaliser de nouvelles compétences jusqu'à l'obtention du résultat escompté.


Vous devez faire preuve de ce savoir-faire-faire pour gérer la situation.



Tout d'abord vous ne devez pas quitter le PC comme le précise vos consignes, Mais vous devez reconnaître les signes et réaliser les gestes de secours adaptés. Voici comment gérer efficacement cette situation. Posez-lui des questions dans un ordre déterminé.

Tout d'abord demander à la femme de ménage :

1- Vous êtes seule avec la victime ? Est-ce qu'il y a d'autres personnes autour de vous ? (Appelez-les).

2-Est-ce que vous avez des connaissances en secourisme ?

3-Est-ce que la victime vous parle ? ou bien Est-ce qu'elle répond à vos questions ? Dans quelle position se trouve-t-elle ? Demander à l'asseoir en position semi assise ou bien la laisser dans la position dans laquelle elle se sent le mieux.

Prenons l'exemple d'un cas où la victime répond aux questions.

4-Demandez-lui de vous décrire son état où a-t-elle mal exactement ?

5-Depuis combien de temps ressent-elle ce malaise ?

6-Est-ce que c'est la première fois que cela lui arrive ?

7-Est-qu'elle suit un traitement particulier ?

8-Est-ce qu'elle a été hospitalisé récemment ?

9-Le sexe et son âge approximatif.

Demander à la femme de ménage de rester auprès de la victime, la rassurer que vous allez prévenir les secours. La rappeler après l'appel pour la rassurer de l'arrivée des secours. Lui demander de vous rappeler aussitôt au cas où l'état de la victime venait à se dégrader ou à changer.


NB : Si vous avez une caméra disponible, dirigez-la sur la victime pour observer par vous-même.


Prenons maintenant l'exemple d'un cas où la victime ne répond pas aux questions.

1-Demander lui de palper la victime à la recherche de saignement.

Si absence de saignement

2-Demandez-lui de lui prendre les deux mains en lui donnant deux ordres simples différents : Madame si vous m'entendez serrez-moi les mains - si vous m'entendez clignez des yeux.

Si absence de conscience

3-Demandez lui de se mettre à genoux au niveau de la tête de la victime, de basculer la tête en arrière en mettant la main sur le front de la victime, la pulpe de deux doigts sous le menton et puis de se pencher la joue au dessus de la bouche de la victime pour sentir le flux d'air qui sort de sa bouche, écouter sa respiration, ceci pendant 10 secondes.

Assurez-vous que les 10 secondes soient effectives. Comme vous le savez, ces 10 secondes permettent d'éliminer le GASP (ce mouvement respiratoire agonique, laborieux, anarchique, lent, inefficace, bruyant qui survient dans 40% des arrêts cardiaques venant de se produire.)

Si la victime respire

4-Demandez-lui de la mettre sur le côté (PLS : Position Latérale de Sécurité). Assurez-vous qu'elle a ouvert la bouche de la victime, dites-lui de surveiller la respiration en posant une main contre le ventre de la victime. Rassurez-la que les secours sont en route.

Si la victime ne respire pas

Expliquez-lui qu'elle va devoir pratiquer le massage cardiaque à la victime pour lui assurer une circulation et une respiration artificielle.

5-Demandez-lui de poser une main au milieu de la poitrine de la victime, l'autre main au-dessus de la première, de verrouiller les coudes puis de masser en enfonçant jusqu'à 5 à 6 cm, que le temps d'enfoncement doit être égal au temps de relâchement pour permettre au cœur de se remplir.

S'il y a d'autres témoins, demandez leur d'aller chercher un défibrillateur.

Là aussi, vous allez aider à la mise en place du défibrillateur.






Votre code invitation : 4CAGMX


RETEX-KAIZEN : Analyser pour rendre meilleur


https://www.retex.online/


E-mail : retex.kaizen.formations@gmail.com

23 vues0 commentaire